BEST

Vesta blog

Ardeur et Douceur

PLANTER DEMAIN DÈS AUJOURD'HUI !

Le mildiou, la terreur du potager (ex aequo avec les limaces ! )


Tout comme l'oïdium, le mildiou est un champignon qui se propage très rapidement par temps humide, c'est une "maladie" fréquente au potager, et comme l'oïdium, une fois installé, il est très très difficile de l'éradiquer.


De nouveau, la règle d'or est la prévention.


1/ Comment le reconnaitre?

Les tiges et pétioles des plants présentent des tâches brunes, tandis que les fruits peinent à mûrir. Dans la plupart des cas, des bosselures brunes, marbrées et fermes se dessinent sur les tomates. Quant aux feuilles, elles se dessèchent en leur centre et présentent des tâches de couleur brun-vert sur le dessus et le dessous.


2/ Les gestes préventifs

- tout comme pour l'oïdium, bien espacer les plants, pour les tomates, environ 60 cm ou plus même si possible, surtout si vous ne taillez pas les plants prévoyez plutôt 80 cm, pour garantir une bonne aération entre les plants

- éviter que les feuilles ne touchent le sol et ne pas mouiller le feuillage lors de l'arrosage

- éviter de tailler les tomates les jours de pluie et les jours humides, ce qui rejoint les conseils de Chloé notre maraîchère, on ne taillera pas les gourmands pour des pieds plantés en extérieur, ou bien uniquement si la saison est très sèche, en effet, la taille créé des portes d'entrée pour le champignon

- renforcer les plants de tomates dès leur plantation : en arrosant régulièrement (tous les 15j environ) les plants (par la base!) au purin d'orties qui va améliorer les défenses naturelles de la plante. Si vous n'avez pas d'orties, ou ne savez pas où en récolter, vous pouvez acheter du purin d'orties tout prêt dans beaucoup de pépinières

Attention, une fois la maladie installée, ne plus arroser au purin d'orties, c'est un geste préventif

Réaliser un purin d'orties maison :

Matériel : gants sécateur ou ciseaux filet à mailles fines grand bac pulvérisateur arrosoir avec pomme Conseil : Le purin d’ortie est utilisé pur comme engrais au pied d’une plante, mais il est préférable de le diluer entre 10 et 20% pour un traitement contre les insectes ou pour une pulvérisation fertilisante sur les feuilles. Bon à savoir : Le purin d’ortie dégage une odeur particulièrement nauséabonde. Mieux vaut le préparer le plus loin possible de la maison !


Récolter l'ortie

Pour récolter les tiges d’ortie sans se piquer, porter une paire de gants et des vêtements qui protègent bien les bras. Avec un sécateur ou une paire de ciseaux, couper ensuite des morceaux d’une vingtaine de centimètres de longueur.


Placer les tiges dans un filet Les placer dans un filet en matière plastique, style sac à pommes de terre ou à oranges. Ainsi, les feuilles resteront à l’intérieur, ce qui permettra d’obtenir une préparation dans laquelle une grande partie des débris seront éliminés.


Laisser macérer dans l'eau Remplir un grand bac en plastique avec de l’eau (de pluie si possible) et y mettre le filet d’ortie à tremper. Laisser ainsi macérer durant 2 à 3 semaines.

Epandre le purin d'ortie L’épandage du purin se fait à l’aide d’un arrosoir. Cette préparation est utilisée, diluée dans l’eau à 10%.


NB: C’est aussi un bon fertilisant et un excellent activateur de compost.


3/ si le mildiou est bien installé, il ne vous reste plus qu'à supprimer les plants malades (cf photos de l'article) afin qu'ils ne contaminent pas les plants non encore atteints

Attention, ne pas les jeter dans votre compost, soit les brûler lorsque c'est possible, soit les mettre dans des sacs pour déchets végétaux










Mots-clés :

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square