BEST

Vesta blog

Ardeur et Douceur

PLANTER DEMAIN DÈS AUJOURD'HUI !

PRENDRE SOIN DES POULES EN HIVER !


Comment se comportent les poules en hiver ? Vont-elles supporter le gel, quelquefois extrême, dans certaines régions ? La réponse est oui si le poulailler est bien isolé de l’humidité, et si leur alimentation est bien équilibrée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le danger ne vient pas du froid mais de l’humidité ambiante. Les poules se préparent à l’hiver dès l’automne, en renouvelant leurs plumes, grâce à un phénomène que l’on appelle la mue. Ces nouvelles plumes les aideront à affronter les températures plus basses.


Le froid est aussi bénéfique pour les poules en hiver

Certaines races sont plus résistantes que d’autres à la baisse des températures. Les grandes races ont moins à craindre, mais les poules d’ornement comme les poules Soies par exemple restent plus fragiles à cause de leurs pattes emplumées. C’est encore plus vrai en cas de périodes de pluies répétées, comme nous en avons connu certaines années.

Le froid est bénéfique à tout organisme vivant, il tue microbes, bactéries et parasites. Il est toutefois possible de mettre en place quelques actions cohérentes à condition de ne pas tomber dans l’excès. Vous l’avez compris, il faut rester prudent et ne pas trop en faire, sinon vous risquez l’effet contraire désiré, et créer sans le vouloir, un climat humide néfaste à leur santé.


La nature fait bien les choses pour les poules en hiver

La nature est bien faite. Vous le savez, les poules muent en fin d’été ou début d’automne pour renouveler leur plumage. Ces plumes toutes neuves vont les aider à supporter le froid de l’hiver, y compris des températures relativement basses, jusqu’à -15 degrés, dans certaines régions ou pays.

Regardez les oiseaux dans la nature, la vie ne s’arrête pas en hiver. Elle est plus difficile car la nourriture se fait plus rare, mais les oiseaux survivent. Nos poules font de même. Elles puisent sur leurs réserves énergétiques et savent les gérer pour survivre. Le grand froid n’est pas leur ennemi. Certains installent dans le poulailler des systèmes de chauffage avec des lampes spéciales. Ces installations sont assez controversées à cause de leur insécurité, mais aussi parce que la chaleur fragilise les sujets et les rendent plus réceptifs aux


Installer une lampe chauffante dans le poulailler ?

Les poules qui vivent dans les régions très froides comme le Canada savent se protéger seules du froid : elles ne sortent pas. Dans des cas extrêmes où les températures atteignent – 20 , – 30 degrés on peut envisager ce type d’installation en restant prudent pour éviter le risque de sur-chauffage. Le chauffage classique est bien sûr à proscrire, il est dangereux et peut être source d’incendie.


Vérifier l’humidité dans le poulailler en hiver

Les poules doivent rester au sec. Il est nécessaire de vérifier que la litière soit bien sèche et que le poulailler soit étanche au niveau du sol et du toit. Comme nous l’avons déjà mentionné, les poules supportent très mal l’humidité. Elle est source de rhume, coryza et autres maladies. Tout en gardant les points d’aération indispensables au passage de l’air, il faut si besoin, supprimer toute source de saturation d’eau.

Surtout, laissez ces aérations opérationnelles même en hiver. L’air doit pouvoir circuler normalement à l’intérieur de leur habitat. Si vos poulettes ont froid, elles sauront se serrer les unes contre les autres pour garder et partager leur chaleur.


Les erreurs à ne pas commettre pour les poules en hiver


Colmater les aérations du poulailler

Pensant bien faire, beaucoup de personnes bouchent les aérations du poulailler pour empêcher l’air de passer. Or, la circulation de l’air est indispensable pour régénérer l’air frais. Or, comme nous l’avons mentionné un peu plus haut, plus que le grand froid, les poules craignent l’humidité. Elle est source de maladies et maux divers : rhumes, arthrite, coryza, bronchite…

Aussi, surtout ne bouchez pas les aérations du poulailler avec chiffons ou morceaux de bois. Si une fenêtre a été créée sur le poulailler, vous pouvez la fermer la nuit, mais il est important de la laisser ouverte la journée.

Laissez ces aérations opérationnelles même en hiver. L’air doit pouvoir circuler normalement à l’intérieur de leur habitat. Si vos poulettes ont froid, elles sauront se serrer les unes contre les autres pour garder et partager leur chaleur.


Isoler le poulailler avec du polystyrène

Le polystyrène étant isolant, certains éleveurs ont eu l’idée d’en coller des plaques sur les parois intérieures du poulailler.

Or, nous avons eu de nombreux témoignages relatant que les poules picorent et mangent le polystyrène. Compte tenu de la composition de ce matériau, vous imaginez bien combien cela peut être néfaste à leur santé.


Oublier l’eau de vos poules

L’eau est primordiale, en été comme en hiver. Outre le fait que multiplier les points d’eau en installant des abreuvoirs à des endroits différents du parcours est une bonne idée, il faut penser à vérifier l’état de l’eau en hiver, idéalement plusieurs fois par jour.

Si elle est gelée, vos poules ne pourront pas boire, or, comme nous l’avons expliqué dans un article sur l’importance de l’eau, elles doivent boire à volonté sans jamais en manquer


Laisser vos poules enfermées

Empêcher vos poules de sortir du poulailler sous prétexte qu’il fait froid créée du stress, des risques de picages, de maladies… Il vaut mieux les laisser gérer elles-mêmes ce moment.


Les poules pondent-elles en hiver ?

Le froid les gênent tellement peu, que certaines races sont réputées bonnes pondeuses d’hiver ! Paradoxalement, les fortes chaleurs peuvent leur être plus néfastes que le gel ; elle peuvent même leur être fatales car les poules n’ont pas la faculté de réguler la température de leur corps en été ce qui peut provoquer chez elles un choc thermique mortel.

La ponte ne cesse pas complètement en hiver. Selon leur âge, certaines poules continueront à pondre


Conseils pour aider vos poules à passer un bon hiver

Comme nous l’avons vu, les poules ne craignent pas le froid, mais si les températures sont vraiment basses et si vous voulez les aider à passer cette période le mieux possible voici quelques conseils à mettre en place susceptibles d’améliorer leur quotidien en hiver.

  1. Améliorer leur alimentation

  2. Dégeler leur eau régulièrement

  3. Installer un abri extérieur avec bâche et couverture

  4. Augmenter la litière dans le poulailler

  5. Protéger la crête et les barbillons en cas de gel


Conclusion sur les poules en hiver

Vous l’avez compris, l’hiver et le froid ne font pas peur aux poules ! Il s’agit pour elles d’une période comme une autre à passer. Nous devons faire en sorte de leur procurer une alimentation équilibrée et un abri bien au sec. Elles seront ainsi en mesure de gérer elles-mêmes leurs ressources pour passer cette saison de froid au mieux et attendre le printemps en toute sérénité !

Et n’oubliez pas que l’humidité ambiante dans un poulailler en bois et un enclos sans herbe, sont des situations bien plus dangereuses pour la santé de vos poulettes.


Source de l'article: https://poules-club.com/les-poules-en-hiver/

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square